Accueil Types d'installations Biogaz/Méthanisation


Types d'installations
Cartographie des chaufferies
Fiches techniques et retours d'expérience

Méthanisation et biogaz

La méthanisation est un procédé biologique de dégradation de la matière organique par une flore microbienne, se déroulant en l' absence d'oxygène. Elle est également appelé digestion anaérobie ou fermentation. La biomasse est confinée pendant trente à cinquante jours environ dans une cuve fermée hermétiquement. Les bactéries s'y développent naturellement ou sont inoculées dans le mélange pour accélérer les réactions. Il en résulte deux produits :

- le biogaz composé en moyenne de 60 % de méthane et de 40 % de dioxyde de carbone que l' on récupère dans le haut de la cuve

- le digestat qui représente plus de 80 % du volume initial et qui a gardé toute la valeur fertilisante de la biomasse en entrée.

Le biogaz peut être utilisé comme combustible pour des moteurs de cogénération, comme carburant ou injecté dans le réseau de gaz naturel (après purification).Les biomasses introduites en mélange doivent répondre à différents critères pour les procédés de méthanisation en phase liquide :

- avoir un niveau minimum d'humidité globale de 85 % (effluents d' élevage liquides types lisiers, les déchets verts, les déchets des industries agro-alimentaires et les cultures énergétiques ensilées en vert),

- un pouvoir méthanogène intéressant

Pouvoir méthanogène de différentes biomasses (Source : TRAME, AILE, SOLAGRO, ADEME)

cliquer pour agrandir