Accueil Combustibles Bois Bûche


La forêt en Île-de-France
Combustibles
Une ressource locale et renouvelable
Une énergie compétitive
Gestion durable des forêts et certification

Le bois bûche

Le combustible bois le plus consommé

Le bois bûche est le combustible le plus utilisé par les particuliers en France, la consommation du bois de chauffage en bûches est estimée au niveau français à 42 millions de m3 par un parc de 5,5 millions d’appareils de chauffage.

En Île-de-France, 2 millions de m3 sont consommées chaque année par près de 800 000 ménages. La consommation annuelle moyenne de 3.8 m3 pour une moyenne de 67 jours de chauffe.

Les pratiques d'utilisation des franciliens sont sensiblement différentes du reste de la France. En effet, on retrouve une consommation plus occasionnelle, principalement en agrément. En effet, 36% des franciliens détenant un appareil de chauffage au bois l'utilise en agrément ou loisir (la flambée de Noël par exemple). 24% l'utilise en appoint exceptionnel, 23 % l'utilise en appoint régulier en complément d'une autre source d'énergie. Enfin, 17% des franciliens l'utilisent comme source d'énergie exclusive pour le chauffage (usage principal).

Les essences recommandées pour le bois de chauffage sont des essences feuillues:
- les feuillus durs comme le charme, le chêne, le hêtre, le frêne et le châtaignier...
- les feuillus tendres qui font un bois d'allumage efficace : peuplier, aulne, saule, tilleul...

Les essences résineuses sont déconseillées à l'utilisation en bois bûche car elles peuvent accélérer l'encrassage et le bistrage des conduits.




abri-buches-3

Le volume dépend de la longueur des bûches

Le volume de bois bûche est souvent exprimé en stère mais l'unité officielle de mesure reste le mètre cube m3. Le stère de référence correspond à un mètre cube apparent (MAP) de bois empilé confectionné exclusivement avec des bûches d'1 mètre de longueur, toutes empilées parallèlement et rangées avec soin.

Le nombre de stères de référence contenu dans un mètre cube apparent de bois empilés varie en fonction de la dimension des bûches. Ainsi, lorsque l'on recoupe les bûches de 1m de long en bûches plus courtes, le volume apparent diminue car les vides sont mieux occupés. Par exemple, si les bûches mesurent 50 cm, alors une stère de référence correspndra à 0,8 m3. Si les bûches mesurent 33 cm, le volume équivalent à une stère de référence sera de 0,7m3.

bois_coup

stere-bois-chauffage-buche-33-50-100-taille-corde

L'humidité du bois influence la qualité de la combustion

L'humidité du bois, c'est-à-dire sa teneur en eau, a une incidence très forte sur le pouvoir calorifique de ce dernier. Par conséquent, afin d'obtenir le meilleur rendement possible d'une essence en terme énergétique, il faut la brûler à un taux d'humidité inférieur à 23%.

La combustion de bois humide ne permet pas d'atteindre la puissance nominale des appareils de chauffage. Elle libère également des substances polluantes contrairement au bois sec, du fait d'une combustion incomplète du bois, et elle augmente les risques de bistrage et de feu de cheminée.

Ainsi, soit le bois est sec (taux d'humidité inférieur à 23%) et prêt à l'emploi, ou soit il est humide et nécessite une période de stockage plus ou moins longue. Généralement, un bois vert fraichement coupé (humidité supérieure à 35%) necessite une période de séchage d' une année sous abris ventilé puis de six mois à l'air libre avant de devenir "sec".

appareil_chaufffage

A voir aussi : Démarche de qualité Bois Bûche