Accueil Combustibles Bois déchiqueté


La forêt en Île-de-France
Combustibles
Une ressource locale et renouvelable
Une énergie compétitive
Gestion durable des forêts et certification

Le bois déchiqueté

Les plaquettes de bois ou « bois déchiqueté », sont produites à partir des sous-produits issus de l’exploitation forestière mais non commercialisés (houppiers, branchage, bois tordu, produits d’éclaircies, bois mitraillé, etc.). Branches et troncs sont simplement broyés et ensuite stockés pour séchage avant d'alimenter le silo de la chaufferie. On distingue 3 type de combustibles en fonction de leut origine: la plaquette forestière, les produits connexes des industries du bois et les produits bois en fin de vie.

La plaquette forestière

Définition : l’appellation plaquettes forestières caractérise du bois énergie directement issu de la forêt à la différence des plaquettes industrielles ou des produits bois en fin de vie qui ont subi une transformation industrielle avant de devenir un combustible. Le déchiquetage peut se réaliser en forêt, en bord de parcelle, sur une place de dépôt, sur une aire de stockage ou directement à l’entrée de la chaufferie.

Origine : elle peut être issue de l’exploitation foretière ou être récoltée spécifiquement sur les parcelles. On peut également récolter la plaquette forestière dans le bocage en entretenant les haies. Cela a l’avantage de dynamyser la régénération de la forêt ou du bocage, en participant à son entretien.

Spécificités : les plaquettes forestières sont le combustible bois qui a le plus de ressources et qui participe à la gestion durable des forêts. Les plaquettes forestières ont l’avantage de ne pas être entrée en contact avec d’autres produits, ce qui limite la possibilité d’y retrouver des corps étrangers ou polluants.

Le déchiquetage des plaquettes forestières est le plus souvent réalisée par des broyeurs à couteaux leur donnant un aspect régulier. Les plaquettes forestières ont l’avantage de ne pas être entrée en contact avec d’autres produits, ce qui limite la possibilité d’y retrouver des corps étrangers ou polluants.

Vis_Compostage_Montesson_tronc_entree_broyeur2

Process de frabrication de plaquettes (crédit ARENE)

Les produits connexes des industries du bois

Définition : les produits connexes des industries du bois (ou sous-produits) sont constitués de :

- 1ère transformation : plaquettes, écorces, sciures humides. Les plaquettes de scierie ont pour origine les dosses et délignures broyées. On distingue les plaquettes blanches (écorcées) et les plaquettes grises (non écorcées). L’écorce est la partie superficielle et protectrice des troncs, des branches et des rameaux, riche en liège et tanins. Les sciures sont produites au cours des coupes effectuées sur la matière première (généralement du bois frais).

- 2ème transformation : chutes courtes, copeaux, sciures sèches. Les chutes courtes sont produites lors de la mise au gabarit des sciages. Les copeaux et sciures sèches sont obtenus lors du sciage, du ponçage et des différents usinages avant tout traitement.

Origine : ces produits sont issus des industries de 1ère et 2ème transformation du bois (scierie, menuiserie...)

Spécificités : ces produits représentent près de 50% du volume de bois d’oeuvre à l’entrée des industries.

alt

Exemple de produits connexes

Les produits bois en fin de vie

Définition : ce sont les broyats obtenus à partir des palettes, des caisses, des cagettes et des barquettes. Sous réserve qu’ils n’aient pas été traités ni souillés, ces produits peuvent être utilisés en chaufferie même s’ils présentent des plots en aggloméré.

Origine : Ces produits sont concentrés dans les zones urbaines, industrielles et commerciales et dans les entreprises de collecte et de réparation.

Spécificités : ces produits sont utilisés sous la formes de broyats. Les broyeurs à marteaux ont la particularité d’éclater les bois. Les extrémités des plaquettes sont fibreuses et les morceaux ont tendance à s’emboiter les uns dans les autres, ce qui provoque des voûtages dans les silos et nuit à la fluidité du produit. Le broyat nécessite souvent des opérations d’affinage (second broyage, déferraillage, dépoussiérage, calibrage...) Ce sont des produits secs. Ils ne présentent aucun traitement de préservation ni d’ignifugation aucun revêtement de type chant PVC.

Le statut de sortie statut de déchet (SSD) permet à certaines catégories de ces combustibles d'être utilisés en chaufferie collective.

alt

Exemple de produit bois
en fin de vie